Charte de l’ACEAS

Nos principes

L’Alliance pour l’électrification des autobus scolaires (ACEAS) a pour mission de susciter des engagements de la part des gouvernements au niveau fédéral, provincial et municipal qui permettront le passage du diesel à l’électricité de tous les parcs d’autobus scolaires canadiens d’ici 2040. Dans le but d’atteindre cet objectif, notre stratégie et nos actions s’appuient sur les cinq principes suivants, qui sont partagés par nos membres et nos partenaires.

Nous reconnaissons que les effets catastrophiques actuels et potentiels de la crise climatique mondiale ont une incidence directe sur les communautés à l’échelle du pays. Nos directives en matière de revendications et de politiques sont guidées par des données scientifiques, qui indiquent que l’industrie des transports produit plus du quart des émissions annuelles de gaz à effet de serre au Canada et constitue l’un des derniers secteurs dont les émissions ont continué de croître au cours des 30 dernières années. Notre objectif d’électrification s’appuie sur un processus de transition complet vers des réseaux de transport scolaires efficaces, à faibles émissions et rentables au Canada.

Notre travail consiste à nous assurer que l’électrification du transport scolaire s’inscrit dans une transformation plus large afin de créer un système de transport durable qui limite son empreinte environnementale, tout en étant compatible avec la santé humaine et équitable pour toutes les générations. Nous soutenons des initiatives qui améliorent la qualité de l’air, ainsi que la santé de toute la main-d’œuvre du réseau de transport scolaire et toutes les personnes qui l’utilisent, ou encore qui favorisent des moyens de transport actifs pour les enfants.

Nous reconnaissons que les impacts des changements climatiques, notamment la pollution de l’air causée par les transports, ne sont pas répartis de façon équitable entre les communautés du Canada. Nous nous efforçons de prendre en compte les intérêts et les opinions diversifiées de nombreux groupes dans la mise en œuvre de nos activités en intégrant une représentation régionale à notre structure et en favorisant la diversité de culture et de genre, tant chez les personnes participantes que chez celles donnant des conférences.

Nous tenons compte des opinions d’une variété d’organisations et les intégrons en partageant nos connaissances, notre expertise et nos ressources. Nous pouvons ainsi nous assurer d’un accès équitable aux avantages de la transition vers des autobus scolaires électriques aux employés œuvrant dans les domaines de l’exploitation et de la fabrication. Nous préconisons une transition juste et équitable par le dialogue et la collaboration entre tous les intervenants clés qui visent la carboneutralité d’ici 2050.

Nous reconnaissons que la durabilité d’une initiative d’électrification du transport doit avoir une incidence limitée sur l’environnement. Nous encourageons des politiques qui mettent l’accent sur la réduction à la source, le recyclage et la remise en état des autobus scolaires au diesel, ainsi que l’adoption de pratiques d’approvisionnement et de développement durables. Nous travaillons en étroite collaboration avec les secteurs du transport et de la fabrication.